×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 720

Type
Thèse
Lieu
VEOLIA-VERI
Date
01/09/2016
Sujet/Titre
Combustion de biomasse pulvérisée - Impact du conditionnement et de l’écoulement sur les performances de la combustion
Descriptif
La combustion de fines particules est un processus thermochimique largement utilisé par exemple dans les centrales thermiques au charbon. Le mode de combustion de solide pulvérisé est en effet considéré comme le plus efficace, l’excès d’air pouvant être maintenu très bas.
Afin de réduire l’impact CO2 de ces centrales, l’incorporation d’une fraction de biomasse au charbon peut constituer une solution efficace.
T outefois, cela modifie significativement le comportement des installations ; une meilleure compréhension de la combustion pulvérisée de la biomasse est donc importante.
Il s’agit donc pour Veolia de développer des solutions de valorisation énergétique de gisements de biomasse disponibles, dans le double objectif de performance énergétique et de réduction de l’impact environnemental.
Pour initier cette démarche, Veolia Environnement Recherche et Innovation (VERI) propose de conduire une thèse collaborative sur la combustion de biomasse pulvérisée.
Description du sujet :
Si la combustion de solide pulvérisé a été très largement étudiée dans le cas du charbon, ceci est moins vrai pour la biomasse. Les connaissances scientifiques sont plus limitées sur la caractérisation des mécanismes réactionnels de combustion en régime pulvérisé et tiennent plus rarement compte encore des limitations liées à la nature de l’écoulement.
Aussi la prédiction du comportement de nouveaux combustibles - tels que la biomasse - dans un système industriel de combustion de solide pulvérisé nécessite-t-elle d’améliorer la compréhension des phénomènes mis en jeux. Pour ceci, il est important d’étudier l’impact des caractéristiques de la biomasse et de son mode de préparation sur les cinétiques de conversion thermique et de combustion à l’échelle de la particule fine. Mais il faut également appréhender les phénomènes de transferts de chaleur et de matière, identifier les réactions chimiques hétérogènes et homogènes, et prendre en compte la nature turbulente de l’écoulement diphasique et les couplages rencontrés à l’échelle du milieu complexe que constitue la flamme.
M.
Prénom
Benoit
Nom
Taupin
email
benoit.taupin@veolia.com
Téléphone

JT44 - Ecoulements de Fluides à Rhéologie Complexe

jeudi 22 novembre 2018 au CNRS Bellevue à Meudon.

 

Lire la suite...